Quels sont les vins les plus légers et les plus ronds en bouche ?

Vin

Publié le : 02 avril 20235 mins de lecture

Avec le retour de la saison estivale, nombreuses sont les personnes à vouloir profiter de soirées en extérieur en compagnie de leur famille ou de leurs amis. Dans de telles circonstances, quelle autre boisson que le vin serait plus appropriée ? Aucune, bien évidemment ! N’allez cependant pas croire que n’importe quelle bouteille fera l’affaire. Vous devrez, au contraire, porter une grande attention à votre sélection. Vous trouverez dans le texte ci-dessous plusieurs pistes qui pourraient bien vous aider !

Les rouges légers

À cette période de l’année, les vins rouges restent incontournables. Ils seront parfaits pour accompagner les viandes grillées au barbecue. Dans cette optique, vous pourriez ainsi opter pour un brouilly du Beaujolais ou pour un Roc d’Anglade de 2016. N’hésitez pas non plus à regarder attentivement les sélections de breuvages du Val de Loire proposées chez votre caviste. Vous pourriez bien y trouver votre bonheur et même y dénicher la perle rare !

Vous aimez l’aventure ? Pour vous, une bouteille de vin digne de ce nom n’est pas nécessairement produite en France ? Tentez alors l’expérience des rouges italiens ! Vous pourriez par exemple tester le délicieux Valpolicella, et le goûteux Signore Giuseppe Valpolicella et l’excellent Barbera d’Asti. Particulièrement sucrés, tous ont en commun un degré d’alcool compris entre 11 et 12 %.

Les blancs frais

Impossible aussi de ne pas évoquer ici les blancs ! Ils sauront rendre encore plus agréables vos apéritifs en terrasse. On conseille par exemple aux amateurs de Chardonnay d’opter pour un Coteaux du Libron du Domaine de la Colombette. Son arôme fruité et sa rondeur en bouche sauront, sans le moindre doute, émerveiller les palais les plus délicats.

Goûtez également une boisson plus légère, à l’image du Pinot Grigio. Comme vous l’aurez sans doute déjà remarqué, cette appellation fait référence à la couleur du breuvage. Celui-ci est souvent qualifié de sec, mais il possède des notes de poire de grande qualité. Intéressez-vous également au Sauvignon Blanc, au Riesling et, pourquoi pas, au champagne Dom Perignon Blanc de Noirs. Vous ne le regretterez vraiment pas, vous verrez !

L’incontournable rosé estival

Pour de nombreuses personnes, le rosé demeure la boisson estivale par excellence. À leurs yeux, aucune autre ne pourrait la dépasser. Cette boisson se sert de plus souvent frais. Et si vous en profitiez pour faire découvrir de nouveaux plaisirs à vos convives ? Vous pourriez, par exemple, vous tourner vers un rosé gris du Domaine Casanova. Produit en corse, ce vin unique affiche un degré d’alcool de 11,5 %. D’autres apprécieront une boisson encore plus légère comme le Mionetto Rosé. N’hésitez pas non plus à proposer un rosé pétillant qui présente bien souvent un volume d’alcool limité (inférieur à 8 %). C’est notamment le cas du FRV100 conçu par Jean-Paul Brun, à partir des vignes Gamay, en plein cœur du Beaujolais.

Petit conseil pour cet été : n’oubliez surtout pas d’approvisionner votre frigo en bonnes bouteilles de rosé pour accueillir comme il se doit des amis de passage chez vous !

Zoom sur le champ lexical utilisé

Vous ne savez pas ce qu’est un breuvage rond en bouche ni même ce que désigne le qualificatif « fruité » ? Voici quelques informations pour vous aider à y voir plus clair :

  • Fraîcheur : qualifie une boisson à dominante acide par opposition avec un breuvage chaleureux où l’alcool est bien plus dominant. Cette acidité naturelle provoquera la production de salive, ce qui vous mettra en appétit. Attention toutefois à ne pas dépasser un certain niveau d’acidité ! Dans ce cas, le breuvage sera dit nerveux ou même acerbe.
  • Tanins soyeux : trop grossiers, les tanins vont s’accumuler sur la langue provoquant un assèchement buccal. Soyeux, ils vous donneront la sensation de finesse et d’élégance. Ils participeront également à rendre la texture en bouche plus dense.
  • Charpenté : désigne bien souvent un rouge et puissant (comme un Saint-estèphe ou un Madiran par exemple)
  • Fruité : qualifie un breuvage avec de forts arômes de fruits. Attentif à pas le confondre avec une boisson sucrée. Ce sont deux choses totalement différentes !
  • Rond : la boisson sera facile à consommer, sans aucune sensation forte au niveau de la bouche provoquée par les tanins ou l’acidité. Si jamais les notes d’alcool étaient particulièrement soulignées (ce qui est fréquent pour les vins de Bourgogne), il serait alors plus exact de parler de breuvage gourmand

Pour en savoir plus sur ce langage si particulier, n’hésitez pas à consulter le web, et notamment l’excellent site vandb.fr, ou à demander conseil à votre caviste !

Guide pour choisir votre vin en fonction du plat
La science derrière le verre à vin rouge : comment la forme du verre affecte le goût du vin ?

Plan du site