Vins de Bourgogne : caractéristiques et accords mets-vins

Vins de Bourgogne

Même si de nombreux pays (dont les USA et l’Australie) tentent de contester sa domination, la France demeure encore et toujours le pays produisant le vin de meilleure qualité. Certains grands crus peuvent en effet se vendre à des prix inimaginables. La région Bourgogne participe grandement à ce savoir-faire national. On y trouve en effet des breuvages emblématiques. Pour tout savoir à leur sujet, plongez-vous sans plus attendre dans la lecture du texte ci-dessous !

Les principaux cépages de la région Bourgogne

La région Bourgogne n’est pas seulement connue pour la qualité de sa cuisine et notamment ses produits régionaux tels que l’incontournable moutarde de Dijon. Elle est également réputée pour la qualité générale de son vin. On y distingue quatre cépages importants. Deux d’entre eux produisent du vin rouge et les deux autres du blanc. Voici une rapide présentation de chacun d’entre eux :

  • Le Pinot noir : cette variété de vigne date de l’époque gallo-romaine. Elle est à l’origine de superbes produits qui portent tous une robe rouge aisément reconnaissable, même pour les moins spécialistes d’entre vous. La macération et la fermentation confèrent également à ces crus des notes d’épices et de fruits rouges. Elles participent également au bon vieillissement des produits.
  • Le Gamay : principalement cantonné à la région de Mâcon, ce cépage représente seulement 2,5 % de la totalité du vignoble. Il fait cependant partie des cépages considérés comme nobles par les spécialistes. Il entre notamment dans la composition de célèbres AOC-AOP comme les Coteaux Bourguignons ou dans celle de certains Crémants locaux.
  • Le Chardonnay blanc : majoritaire, ce cépage couvre 51 % de la totalité du domaine viticole régional. On lui doit des breuvages prestigieux à l’image des blancs de la Côte de Beaune, de la Côte Chalonnaise, du Mâconnais et, bien évidemment, du célèbre Chablis. Tous ont en commun des arômes de fleurs et de fruits ainsi qu’une forte touche minérale.
  • L’Aligoté : ce cépage trouve sa place dans les espaces ne permettant pas le développement de ces « concurrents » bourguignons. Il occupe seulement 6 % de la zone et produits des breuvages légers, à consommer de préférence dans leur jeunesse, idéaux pour les apéritifs entre amis.

Ces informations vous donnent envie d’en apprendre davantage encore ? Vous aimeriez déguster l’un des produits phares de la région ? Pour vous instruire ou préparer une visite, utilisez votre moteur web préféré ! Dans la barre de recherche, vous pourrez, par exemple, taper les mots-clés « nuits saint georges vin« . Vous n’aurez plus ensuite qu’à vous laisser guider pour obtenir satisfaction !

Quelles sont les caractéristiques des productions de Bourgogne ?

Représentant près des deux tiers de la production régionale, les blancs sont majoritaires. Viennent ensuite les rouges avec 26 % de la production. Les rosés sont très faiblement représentés (1 % seulement de la production). Les amateurs de ces derniers devront donc s’orienter vers une autre région !

Les blancs sont aisément identifiables grâce à leurs senteurs rappelant la brioche, les fruits, les plantes ou encore les épices. Les rouges se montrent plus souples et plus ronds en bouche. Jeunes, les arômes fruités domineront. Après quelques années de garde, la palette aromatique virera vers des odeurs plus fortes comme le sous-bois et le poivre.

Quels plats s’accordent avec les blancs locaux ?

Accorder mets et vins sans la moindre faute de goût est un art. Vous trouverez, dans la suite de ce texte, de précieux conseils qui vous aideront à mieux choisir le vin adéquat à chaque plat. Et cela commence par les blancs !

Les grands chefs recommandent de les servir au moment de l’apéritif. N’hésitez pas à les associer alors avec des feuilletés au fromage ou des petites gougères. Des entrées telles que le saucisson brioché ou la quiche au saumon feront également l’affaire. Pour les plats, misez essentiellement sur les poissons au four (avec une sauce au beurre blanc ou arrosés d’un filet d’huile d’olive), les crustacés grillés et les viandes blanches mijotées comme la blanquette de veau.

Et avec les rouges ?

Pour les vins rouges, inutile de vous tourner vers des plats compliqués. Une cuisine simple et goûteuse sera en effet parfaite pour mettre en avant les superbes notes fruitées de ces boissons. Pour vous donner quelques idées, un jambon persillé ou des œufs en meurette seront amplement suffisants ! Vous pourrez également servir des rouges de Bourgogne avec un pot-au-feu, une noix de veau ou encore un poulet rôti servi accompagné de pommes de terre sautées, voire frites si vous préférez. Bref, de quoi savourer d’excellents moments avec tous vos proches !


Choisir le vin adéquat à déguster avec une raclette
Comment faire un foie gras maison au Monbazillac ?